Environnement

Agenda 21

L’Agenda 21 est un outil du développement durable. Le terme est apparu en 1992 lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro où 173 pays ont adopté une déclaration intitulée « Agenda 21 » . C'est un programme d'actions concrètes pour le 21ème siècle  définissant les objectifs et les moyens de mise en œuvre du développement durable sur le territoire, en intégrant les trois dimensions : environnement, économie et social. Un Agenda 21 est par ailleurs élaboré dans un cadre de démocratie participative avec tous les acteurs locaux (habitants, associations, entreprises...).
 
Pourquoi un Agenda 21 d'Agglomération ?
 
Consciente de ses responsabilités, la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole s'est engagée dans la construction d'un Agenda 21 communautaire avec les communes, voté à l'unanimité par les élus communautaires le 28 novembre 2011. Sa stratégie repose sur le principe de subsidiarité avec les communes qui souhaitent s'engager dans un Agenda 21 communal et une mutualisation des moyens techniques et de participation des acteurs pour un développement durable cohérent sur l'ensemble du territoire.
 
Une posture aujourd’hui incontournable et qui consiste entre autre à lutter contre le changement climatique et œuvrer pour la protection de l’atmosphère, préserver la biodiversité, les milieux et les ressources, veiller à  l'épanouissement de tous les êtres humains, à la cohésion sociale et à la solidarité entre les territoires et les générations, au développement selon des modes de production et de consommation responsable.

Le plan d’action de l’Agenda 21 doit s’articuler autour de 5 finalités,
qui représentent les principaux enjeux du développement durable.
 
Les grandes étapes de l'Agenda 21 :
L’Agenda 21 se compose de 5 grandes phases qui s’articulent dans un objectif d’amélioration continue. La population est associée à cette démarche dite participative à travers la concertation. Une commission  a été mise en place pour associer les ponteillanais et nylencs à la construction de l’Agenda 21.
 
Un diagnostic de territoire a été réalisé pour recenser les forces, les faiblesses du territoire, et identifier les enjeux économiques, environnementaux, et sociaux pour la commune de Ponteilla-Nyls. Ce travail sera présenté aux membres de la commission Agenda 21 au travers des groupes de réflexion afin de recueillir les attentes de la population. Une séance plénière de la commission Agenda 21 rapportera le travail de tous les groupes de réflexion.
En fonction du diagnostic de territoire et du travail de la commission Agenda 21, le COPIL va définir les grands objectifs de la démarche Agenda 21 et préparer la base du plan d’action (les grands axes de l’Agenda 21).
De nouveau, la commission Agenda 21 sera réunie en groupes de réflexion, par thématique, pour proposer des actions en fonction des objectifs fixés en matière de développement durable. Une séance plénière aura lieu pour rendre compte du travail de tous les groupes. 
Afin de pouvoir évaluer la démarche Agenda 21 et suivre la réalisation des actions, la commission Agenda 21 choisira des indicateurs de suivi pour chaque action. Il sera alors possible de vérifier si les actions répondent bien aux objectifs fixés en matière de développement durable. La commission Agenda 21 se réunira ensuite tous les ans pour faire le bilan des actions.
>>Pour vous inscrire à la commission Agenda 21,
veuillez prendre contact auprès de la responsable de l'Agenda 21 : 
 
Mme Claire BARROIS
Adjointe au Maire Chargée de l'Agenda 21 transport et affaires liées à l'environnement de la Commune
cbarrois.mairie.ponteilla.nyls@gmail.com - 04 68 53 06 70

Label Terre Saine

Depuis plusieurs années, la municipalité s'est engagée volontairement dans le développement durable à travers le respect de la charte «Objectif zéro phyto», qui concerne la suppression de l'usage non agricole des produits phytosanitaires.

Depuis janvier 2017, la municipalité s'est engagée volontairement dans le développement durable à travers le respect de la charte «Objectif zéro phyto», qui concerne l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires comme les désherbants, fongicides et insecticides, pour entretenir les espaces publics tels que parcs, forêts, voiries, espaces verts de toutes les sortes.

De même à partir de janvier 2019, les particuliers ne pourront plus acheter ni détenir de produits phytosanitaires à usage non professionnel. 

Les employés communaux ont adhéré avec motivation et efficacité aux nouvelles méthodes de désherbage dans le village (voirie, rues, cimetière…), sans l'utilisation de pesticides.

Pour protéger votre santé et l’environnement, la réglementation concernant l’utilisation des pesticides chimiques* évolue

  • Depuis le 1er janvier 2019, vous ne pouvez plus acheter, utiliser et stocker des pesticides chimiques* pour jardiner ou désherber. Issue de la loi Labbé, cette interdiction concerne également les collectivités qui n’ont plus le droit depuis le 1er janvier 2017 d’utiliser les pesticides chimiques* sur les espaces verts, les forêts, les voiries ou les promenades accessibles ou ouverts au public.

Des solutions alternatives existent !

  • Planter des plantes locales, au bon endroit selon l’exposition et la nature du sol
  • Cultiver à proximité les unes des autres des plantes qui s’apportent des bénéfices mutuels
  • Utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs
  • Favoriser la biodiversité, alterner les cultures, adopter le paillage pour protéger vos végétaux des bioagresseurs.

Un jardin naturel et équilibré est un jardin plus résistant !

Les alternatives non-chimiques et les produits de biocontrôle sont des solutions efficaces pour prévenir et si besoin traiter. Vous pouvez utiliser des produits de biocontrôle adaptés, au bon moment selon le stade de développement du bioagresseur et les conditions climatiques.

Rapportez vos pesticides !

Bidons, bouteilles, flacons, sprays, et autres contenants, qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de pesticides, ils doivent être rapportés en déchetterie ou en un point de collecte temporaire, si possible dans leur emballage d’origine. Il ne faut en aucun cas les jeter à la poubelle, ni les déverser dans les canalisations. Renseignez-vous auprès de votre commune pour trouver la déchetterie la plus proche ou un point de collecte temporaire.

Trouvez la déchetterie la plus proche ou un point de collecte temporaire sur le site : www.ecodds.com

 

* Les pesticides chimiques, aussi appelés produits phytopharmaceutiques, servent à protéger les plantes. Il s’agit des herbicides, fongicides, insecticides, acaricides, anti-limaces…

Les pesticides de biocontrôle, à faible risque ou utilisables en agriculture biologique restent autorisés.

 

Les affiches générales et personnalisables sont téléchargeables (40x60cm)

L’étiquette de plantation téléchargeable